Où et comment je lis? très souvent dans les transports en commun et juste avant de m'endormir. Depuis peu j'arrive, mais encore trop rarement ,à me mettre dans mon lit l'après-midi et lire quelques chapitres.

 

Voici deux livres que j'ai aimé et un autre...bof ...mais...

Mille soleils splendides de Khaled Hosseini.

 

DSCN4137

 

4ème de couverture : A Kaboul, Mariam endure un mariage contraint avec un homme violent. L'arrivée de la jeune Laila sousson toit est une épreuve de plus. mais, entre ces femmes que tout oppoos, la rivalité va bientôt faire lace à une indéfectible amitié...Et à l'espoir d'une autre vie.

Ce que j'en pense :

Un roman troublant et intense qu'on ne lâche plus du début jusqu'à la fin. Une vie qu'on ne peut imaginer dans notre quotidien occidental. La vie de femmes afghanes, y est décrite avec tant d'émotions qu'on ne peut y rester indifférent.

Mais cette vie si difficile, apporte parfois l'amitié forte dans leur quotidien à un moment où elles ne s'y attendent plus. Une amitié si forte que peut être nous mêmes ne pourrions jamais connaitre.

J'ai aimé ce livre qui nous parle de solidarité, de condition féminine avec des mots et une histoire si forte que je ne peux que le conseiller.

 

Le serment de Naomi Ragen

DSCN4135

 

4ème de couverture.

Israël, mai 2002, en pleine intifada, le docteur Jon Marqulies et sa fille de 5 ans, Llana se font enlever par une faction du Hamas, alors qu'ils rentrent chez eux  Maalé Sara. Les terroristes menacent de les exécuter dans les quarante-huit heures. Pour les secouir, l'armée israelienne pénètrera t-elle dans les territoires placés sous contrôle de l'Autorité palestinienne depuis les Accords d'Oslo ? dans l'angoisse, Léa Helfgoot, arrière grand-mère d'Llane, décide de faire appel à l'Alliacne, groupe de quatre survivantes de la Shoah qui ont prêté à Auschwitz un serment qui les lie de manière indéfectible. Les amies s'uniront une dernière fois por tenter de sauver Lliana et son père Jon.

 Ce que j'en pense

Ce livre, je l'avoue je ne l'aurai jamais lu si on ne me l'avait pas conseillé. La 4ème de couverture n'est pas dans mon style de roman que j'aime lire...

...Et pourtant, j'ai été prise dans dans cette histoire très bien racontée. C'est avant tout une histoire d'une  famille qui souffre de  deux religions qui se dispute un territoire. C'est un roman fort sur l'idéologie politique mais pas que...Il parle aussi de l'humain en tant que tel et c'est, je pense ce que j'ai aimé avant tout dans ce livre. Voir le comportement de l'être  humain dans une telle tragédie et puis connaître aussi un peu plus sur ces deux peuples israéliens et palestiniens.

Je ne sui pas certaine de relire de telles histoires, même si j'ai aimé. Parce qu'avant tout ce que je recherche dans la lecture c'est un peu l'évasion et même si parfois les textes sont dures je trouve souvent dans mes lectures de belles descriptions de paysages ou de vie. Ici (sauf au début) je ne l'ai pas rencontré.  une vraie tragédie du début à la fin...

 

Les reliques de Jeanne Benameur.

DSCN4136

 

4ème de couverture...

Ils sont trois dans une cabane entre village et décharge, trois hommes âgés sur lesquels letemps n'a palus de prise.Hésiror, le magicien, Zeppo, le clown, e Babaltar, le soigneur de fauve, "tros coeurs collés ensemble". Leur amante, Mira la trapéziste est morte et le cirque ne veut plus de l'enigme des trois hommes. En dehors du monde, en dehors du temps, ils existent parle désir toujours vif qui les anime. Unis pa lur trésor commun, le coffre contenant le dernier costume de scènede ira" ils fabriqunt de ausses reliques qu'ils enterrent au pieds des églises, des maisons. Parce que la foi ne conduit pas qu'aux saintes, qu'il n'y a pas de grand ou de petit ravissement.

Ce que j'en pense :

Alors c'est là que j'ai mon "bof"...Je suis une fan de Jeanne Benameur, de son écriture et de sa poésie.

Mais là j'ai trouvé l'histoire trop...trop triste voire peut être macabre. L'écriture est toujours aussi poétique, elle laisse parfois même dans notre imaginaire...c'est ce que j'aime chez elle. Mais je pense que je suis restée sur ma faim (ou fin).

Je le conseille tout de même pour les fan de Jeanne Benameur comme moi...rien que pour l'écriture tout en poésie.